Comment régler soutien lombaire voiture ?

La période estivale est à nos portes et pour beaucoup, cette période est synonyme de longs voyages en voiture. Cet article vous explique comment régler votre siège pour plus de confort et éviter l’apparition de douleurs, qu’elles soient cervicales ou lombaires, par exemple.

Notez que ces stratégies ne résoudront pas nécessairement toutes vos douleurs, mais peuvent aider à soulager certaines d’entre elles lorsque vous voyagez en voiture.

Hauteur du siège

Placez votre siège à une hauteur suffisante pour utiliser l’accélérateur et le frein sans avoir à décoller le talon du sol. Vous devez également pouvoir pousser les pédales d’accélération et de frein jusqu’en bas. Votre regard doit être au moins 3 po au-dessus du volant. Vous devez être capable de voir le sol à l’avant à distance d’une voiture, de voir le sol du côté droit à plus ou moins deux voitures de distance et de voir à gauche une voiture de loin.

Lire également : Pourquoi choisir Dell ?

Longueur du siège (si possible)

Si vous pouvez le régler, assurez-vous d’avoir deux ou trois doigts espacés entre le dos de vos genoux et l’avant du siège. Un espace plus grand crée une pression à l’arrière des genoux, ce qui entraîne une gêne et peut interférer avec la circulation sanguine dans les jambes et les pieds.

Dossier

Votre dos doit être soutenu sur toute sa longueur. Si votre dossier est trop incliné vers l’arrière, vous pouvez avoir le réflexe de déplacer la tête vers l’avant, ce qui provoque une tension dans votre cou et peut provoquer une tension musculaire, des douleurs au cou et aux épaules, des picotements dans les doigts, etc. ne doit pas ressentir de points de pression ou d’espace libre.

A lire aussi : Quelle carte mère AMD ?

Volant

Le centre du volant doit être à 25 à 30 cm de votre sternum. Sinon, réglez l’angle du volant ou la distance par rapport au siège. Vous devez également tenir compte de la hauteur du volant et pour l’ajuster correctement, avancer le bras devant vous et vous assurer que le haut du volant touche la paume de votre main. Lors de la conduite, la position des bras doit être confortable et les épaules détendues. Ces coff les distances réduiront le risque de blessure si l’airbag est déployé en cas d’accident.

Appui-tête

Lorsque vous êtes assis le dos droit, le haut de l’appui-tête doit se trouver entre le haut de vos oreilles et le haut de votre tête. Si vous pouvez régler la distance, elle doit être inférieure à 8 cm de l’arrière de votre tête.

Ceinture de sécurité

La partie inférieure de la ceinture doit être bien soutenue sur le bas des hanches et non sur le ventre. La ceinture doit être confortable et bien tendue, n’hésitez pas à régler la hauteur de la ceinture diagonale pour optimiser le confort.

Rétroviseurs

Après avoir effectué tous ces réglages, il ne vous reste plus qu’à régler les rétroviseurs. Réglez le rétroviseur inférieur pour bien voir la lunette arrière du véhicule. À ce stade, il suffit de bouger les yeux et non la tête pour utiliser ce miroir. Pour le rétroviseur côté conducteur, placez votre tête contre la vitre et ajustez-la jusqu’à ce que vous voyiez à peine le côté de la voiture. La même chose principe s’applique au rétroviseur passager, mais placez votre tête au centre de la console.

Si vous avez des questions ou souhaitez plus de détails, n’hésitez pas à consulter l’un de nos ergothérapeutes !

Par Andrée-Anne Bastien, ergothérapeute, Axo Physio Courville

N.B. Les informations décrites ci-dessus s’inspirent des documents suivants : — CAA (2016). Liste de contrôle de préparation à la conduite Repéré sur https://www.caa.ca/wp-content/uploads/2016/06/Liste-aide-memoire-de-preparation-a-la-conduite-v2.pdf — Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (2009). Conduite et ergonomie. Repéré sur http://www.cchst.ca/oshanswers/ergonomics/driving.html

ARTICLES LIÉS