C’est quoi un tag en informatique ?

Pour définir une balise, la question de la collecte des données du site doit être abordée. La collecte de données vise généralement à analyser le comportement des visiteurs, à personnaliser leur parcours ou à proposer des fonctionnalités du site.

Les données collectées sur le site sont utilisées pour alimenter de nombreuses applications marketing telles que les applications WebAnalytics, les solutions publicitaires ou les applications de test. La collecte de données peut être effectuée via un pixel ou une balise que des applications tierces fournissent à l’éditeur de site.

Qu’est-ce qu’un tag ?

La collecte de données sur les sites se fait désormais presque exclusivement via des balises. Les balises sont des codes JavaScript que vous devez ajouter aux pages d’un site afin de collecter un certain nombre de données prédéfinies. Lorsqu’une page se charge ou lorsqu’une action est effectuée (envoi d’un formulaire, saisie dans le moteur de recherche interne, consultation d’une catégorie de pages, etc.), le tag est activé. Il collectera ensuite les données nécessaires au bon fonctionnement des applications marketing concernées.

A lire en complément : Quelle est la différence entre une certification et une accréditation ?

Avec le numéro des solutions de webmarketing ont grimpé en flèche ces dernières années (selon Chiefmartec.com, le nombre de fournisseurs de technologies marketing est passé de 150 en 2011 à plus de 3 500 en 2016), le nombre de balises à insérer sur les pages a décuplé, posant plusieurs types de problèmes. Tout d’abord, la gestion du cycle de vie des balises est une charge de travail qui affecte la bande passante des équipes techniques Deuxièmement, la multiplication des tags sur les sites nécessite de nombreux échanges entre les équipes marketing et les équipes informatiques, ce qui affecte la réactivité et la rapidité de mise en œuvre de certaines campagnes à fort retour sur investissement. En revanche, la suppression des balises obsolètes n’est pas toujours effectuée par les équipes numériques, ce qui surcharge inutilement le site, affectant ainsi le temps de chargement des pages et entraînant le partage de données indésirables.

Gestion simplifiée des balises

La multiplicité des balises sur les pages a donc donné naissance à TMS (Tag Management Systems), qui permettent une gestion simplifiée des tags (ajouts, retraits, modifications, horaires) mais qui permettent également d’éviter de multiplier les balises sur les sites en introduisant la notion de conteneur de balises.

A lire également : Pourquoi Est-il si important de bien définir le titre du site dans Réglages andgt

Découvrez le TMS of Commanders Act : TagCommander

ARTICLES LIÉS