Frédéric Debord et les enjeux du déploiement de Orange au Cameroun

person holding white Android smartphone in white shirt

Frédéric Debord a été nommé directeur général d’Orange Cameroun en 2018. À cette occasion, le directeur général de l’agence de régulation des télécommunications lui a présenté les enjeux et renouveaux qu’ils attendaient de cette nouvelle arrivée à la tête d’Orange Cameroun.

Frédéric Debord, qui est-ce ?

Frédéric Debord était le directeur général d’Orange Cameroun et avait pour but de développer l’opérateur téléphonique dans ce pays. Le 15 février 2018, il a été introduit en tant que nouveau directeur général. À cette occasion, les défis de cette nouvelle présidence lui ont été présentés.

Lire également : Découvrez les avancées spectaculaires des technologies de réalité virtuelle et augmentée

Les enjeux et défis du déploiement d’orange au Cameroun

Différents enjeux ont été mentionnés lors de l’introduction du directeur général.

La relecture de la convention de concession d’Orange

Une convention de concession est un contrat où une personne, le concédant, accorde à l’autre personne, le concessionnaire, le droit d’exploiter un service, avec une contrepartie financière ou une autre contrepartie. Ici, il fallait donc que le directeur général d’Orange Cameroun relise ce contrat afin de vérifier qu’il est bon.

A découvrir également : Comparatif ChatGPT vs Google BARD : analyse détaillée des IA

Il fallait donc que le directeur vérifie :

  • L’objectif
  • Les obligations du concessionnaire
  • Les droits du concessionnaire
  • Les intérêts des consommateurs

Les soucis de qualité de service

Il a été demandé au DG de faire également attention aux soucis de qualité du service. Ces soucis sont représentés par une difficulté à fournir un bon réseau aux utilisateurs. Les appels sont donc coupés, le son également et la qualité est mauvaise. Pour remédier à ces soucis, le directeur général pouvait notamment mettre à jour le matériel ou encore actualiser les logiciels responsables des défauts de transmission du réseau.

Il se devait de mettre en œuvre des actions pour améliorer le service au maximum dans un pays où ce service connaissait beaucoup de soucis.

Paiement des redevances et identification des abonnés

Le directeur général avait pour mission de payer les redevances au nom d’Orange Cameroun, ce qui a été fait, a rassuré l’entreprise. Pour rappel, les redevances sont nécessaires pour financer les infrastructures de télécommunications dans ce pays.

Pour l‘identification des abonnés, qui était difficile, l’opérateur avait mis en place un processus d’identification pour lutter contre l’utilisation frauduleuse des SIM. Premièrement, il fallait valider son identité, et prendre une photo de la personne.

man holding tablet computer

Le nouveau directeur général

Le nouveau directeur général d’Orange Cameroun a été nommé après le départ de Frédéric Debord.

Qui est-il ?

Après que le directeur général Frédéric Debord a quitté Orange Cameroun, Patrick Benon a pris le relais en 2021. Il est expérimenté dans le secteur des télécommunications, en ayant occupé notamment des postes de direction d’Orange dans d’autres pays d’Afrique.

Quels sont ses objectifs ?

Il a donc pour objectif, après le travail qu’a fait Frédéric Debord, de poursuivre le développement d’Orange au Cameroun en renforçant la position de leader de l’opérateur sur le marché des télécommunications au Cameroun.

Il veut également développer et inclure les populations vulnérables dans le numérique et son évolution. Il ne veut laisser personne de côté. Le but est de continuer dans le prolongement de ce qu’à fait Frédéric Debord : il veut procéder à l’inclusion et au développement d’Orange Cameroun.

ARTICLES LIÉS