Comment obtenir un bon référencement naturel ?

Article mis à jour le 16/05/2019 (ajout de la méthode zombie, recherche d’URL orphelines via des plans de site, étude de mise à jour 2019 et suppression de la partie désaveu des liens), initialement publié le 16/05/2016 Vous pouvez suivre ce tutoriel quel que soit le niveau d’optimisation du référencement naturel de votre site :

  • Le trafic Google diminue de mois en mois
  • Le trafic Google stagne malgré vos efforts
  • ,

    A voir aussi : C'est quoi un tag en informatique ?

  • vous pensez avoir subi une pénalité Google et votre référencement semble bloqué
  • ,

  • vous recherchez de nouvelles idées
  • .

Voici les 5 étapes à suivre, dans l’ordre :

A lire également : Pourquoi Est-il si important de bien définir le titre du site dans Réglages andgt

  1. Audit technique SEO
  2. Stratégie de mots clés
  3. Optimisation
  4. du contenu
  5. Optimisation de l’expérience utilisateur

  6. Travail sur la sensibilisation

Vous allez voir, il y a du travail à faire ! Mais au moins, vous avez une procédure à suivre, avec des étapes précises et plein de conseils et de liens…

Remarque : avec tous les dossiers de WeBrankInfo et tutoriel en particulier, vous devriez vous en procurer vous-même (à l’aide des outils proposés).

Si vous préférez que je consulte moi-même votre site, consultez mon offre pro ici Vous pouvez également profiter de mon offre de formation SEO à distance…

Étape 1 Audit technique SEO

La première chose que je fais à chaque fois est un audit technique exhaustif du site. L’idée est de profiter de la simplicité des outils pour repérer s’il y a un problème ou une sous-optimisation qui handicape votre site en termes de référencement Google.

Comment voulez-vous augmenter votre trafic Google si les fondamentaux du référencement ne sont pas respectés ?

Comme vous le savez probablement, je propose sur la plateforme My Ranking Metrics (dont je suis co-fondateur) un outil dédié à cela : RM Tech. Il permet en quelques clics de réaliser un audit technique à moindre coût. Vous devriez en démarrer une immédiatement en tant que version gratuite , juste pour voir s’il y a des problèmes :

  • s’il ne trouve pas quoi que ce soit ou peu important, passez à l’étape 2
  • sinon, corrigez les problèmes en suivant les explications détaillées fournies dans le rapport complet (payant)

Voici le type de tableau récapitulatif que vous pouvez obtenir (y compris dans la version gratuite) :

Exemple de résumé d’un audit SEO gratuit réalisé par RMtech Tant que vous avez des cercles rouges, vous ne devez pas passer à l’étape 2 : vous devez d’abord résoudre les problèmes.

Je pense que nous devrions également nous occuper des cas de cercles jaunes, mais c’est à vous de voir…

Vous n’avez pas encore testé votre site avec mon outil ? Commencez votre audit ici 💡 Conseil : complétez l’audit technique par un audit avancé de vos plans de site ! Il vous permettra de retrouver vos pages orphelines ainsi que de vérifier si vos plans de site sont à jour et complets.

Remarques :

  • Si vous voulez voir directement ce que RM Tech vous fournit en sortie, consultez ce rapport d’audit SEO (PDF), c’est un bon exemple.
  • J’explique également les étapes à suivre pour suivre pour faire un audit SEO, avec toutes les étapes détaillées
  • Il est également important de créer un compte Search Console et de vérifier régulièrement les erreurs ou les avertissements signalés par Google.

Étape 2 Repensez votre stratégie de mots clés

Il est certainement très utile de commencer à rechercher les mots-clés les plus stratégiques dès le début, en partant des besoins des utilisateurs et non de votre offre. Explications…

Vous avez probablement déjà dressé une liste de mots-clésExemple de suggestions de mots clés fournis par Google Si vous êtes ici, c’est que vous avez assimilé l’étape 1 et résolu tous les problèmes majeurs répertoriés par RM Tech. C’est le principe de ce guide SEO en 5 étapes 😉 Votre référencement naturel augmentera si vous appliquez tous mes conseils… , c’est-à-dire une liste des requêtes pour lesquelles votre site devrait se classer en premier dans Google.

Je vous suggère de partir d’une page blanche , avec un look aussi frais que possible ! Plusieurs raisons :

  • votre liste est peut-être obsolète, trop ancienne : elle mérite une mise à jour, car les internautes ont évolué, tout comme votre offre
  • votre liste a pu être fournie par un référencement : il n’est pas impossible qu’elle ne soit pas suffisamment adaptée à votre site, ou suffisamment complète
  • votre site peut contenir trop de clés expressions generics : en grand débutant en référencement de site web, vous pensiez à l’époque que c’était ce qu’il fallait viser, mais aujourd’hui vous avez compris… Compris que cibler des requêtes bien trop compétitives est inutile (sauf gaspiller de l’énergie), que mettre des mots-clés qui ne se transforment pas parce que trop vagues est inutile ou presque inutile

Identifiez les personas et travaillez sur les mots-clés selon Sans aller jusqu’à décrire la méthode en détail (je le fais en formation), procédez comme suit :

  1. Assurez-vous que pour vous, les objectifs précis du site sont très clairs (ce n’est pas toujours le cas lorsque vous démarrez un nouveau projet). C’est c’est la vente en ligne ? Récupération de leads (contacts) ? Des revenus publicitaires ? Rien d’autre ou un mélange de tout cela ?
  2. Faites une liste des personnalités, ces « clients typiques » que vous souhaitez faire venir chez vous. Ciblez-vous aussi bien les adolescents que les personnes âgées ? Des amateurs plutôt que des spécialistes ? Des particuliers plutôt que des professionnels ?
  3. Dressez une liste de vos principales offres (contenu, produits, services, etc.). Plus tard, vous ferez une liste complète.
  4. Pour chaque offre, essayez de vous mettre à la place de chaque persona et demandez-vous ce que cette personne recherche réellement par rapport à cette offre. Imaginez ensuite quelles requêtes elle pourrait faire sur Google. En plus de la prise de cerveau, utilisez des outils. Pour n’en citer que quelques-unes, essayez
    • Google Suggérer (soit directement sur Google, soit via des outils tels que keyword.io ou le mien) les
    • recherches associées répertoriées par Google en bas de la page de résultats, ou celles associées à chaque outil de résultat
    • Google Trends
    • pour trouver d’autres idées de mots-clés comme SEMrush ou éventuellement des outils plus spécifiques tels que 1.fr, Visiblis, YourText.guru, SEOQuantum ou autres (attention, ils ne sont pas toujours utilisables dans tous les cas…). Attention à ne pas bourrer vos pages avec ces mots-clés…
    • éventuellement le planificateur de campagne Google Ads (pour trouver de nouvelles idées de mots clés ou pour essayer de les trier par importance, bien que vous deviez vous méfier des volumes de recherche mensuels indiqués par cet outil)
  5. Notez toutes ces requêtes dans un tableau, un par ligne, en indiquant dans un colonne de l’offre concernée.
  6. Normalement, il ne devrait pas être difficile d’indiquer pour chaque ligne de ce tableau l’URL de votre site de la page qui convient le mieux au mot-clé en question.

C’est tout, vous avez fait un excellent travail très important ! Selon les résultats de l’étape 6, vous pouvez, pour certains mots clés, vous retrouver dans les situations suivantes :

  • soit aucune page n’existe sur le site : l’idéal serait de le créer, et au moins de compléter une page
  • proche de celui-ci ou inversement, vous avez plein de pages possibles pour le même mot-clé : c’est un problème structurel, vous devez probablement créer une page « mère »

Il existe de nombreuses autres subtilités mais dans ce tutoriel, je le garde le plus concis possible (si vous pouvez le dire !).

Étape 3 Optimisez votre contenu

Maintenant que vous avez une idée des faiblesses de votre site (via un audit technique) et des lacunes de contenu (via une analyse sémantique), il est temps de mettre tout cela en pratique et d’améliorer votre contenu.

Cet histogramme vous permet de voir rapidement les scores qualité/risque que vous avez sur vos pages. Les pages associées aux mots-clés de la liste de l’étape 2 sont les premières pages à fonctionner, celles qui doivent avoir un contenu impeccable. Cela ne vous surprendra donc pas si je dis que chaque page doit avoir :

  • un titre descriptif, avec des mots-clés mais aussi très accrocheur
  • une balise de méta-description écrite à la main, à la fois descriptive du contenu et incitant à cliquer. Les internautes qui voient leur libellé dans les résultats de recherche (extrait) doivent mourir d’envie d’en savoir plus. Lisez ces conseils pour augmenter le taux de clics dans les SERP, le CTR est un élément important à ne pas négliger.
  • aucun problème avec le contenu dupliqué (j’ai une liste de contrôle ici, ou un dossier là)
  • et surtout beaucoup de valeur ajoutée ! En général, elle nécessite une certaine taille (nombre de mots) mais d’autres éléments entrent en jeu.

Comme vous le remarquez, j’insiste sur le fait que le titre (titre du tag) et l’extrait dans les SERP (souvent issus de la méta description) doivent être « accrocheurs ». L’idée est que le taux de clics (dans les pages de résultats) sur vos pages devrait être très bon.

Le texte de chaque page de stratégie doit inclure les expressions identifiées à l’étape 2, dans le tableau récapitulatif. Ne vous en tenez pas aux mots, Google comprend ce qui signifie de mieux en mieux. Si vous ne le connaissez pas encore, Google est passé d’une vision des « mots-clés » dans le sens qui le sous-tend, des thèmes précis (des chaînes aux objets). En d’autres termes, Google est devenu un moteur de recherche sémantique.

OK, mais est-ce si rentable d’investir dans la rédaction Web ?

En avril 2019, j’ai réalisé une importante étude de référencement pour répondre à cette question, entre autres. La réponse, basée sur l’analyse de 84 millions de pages et 3,5 milliards de visites, est la suivante :

Les pages avec un contenu texte suffisant (zone principale) génèrent 3,7 fois plus de visites SEO que celles qui en manquent. Cliquez pour tweeter Voici un extrait des résultats de l’étude My Ranking Metrics :

Cette étude My Ranking Metrics montre une forte corrélation entre la taille du contenu (zone principale de la page) et les performances SEO Si vous pensez que vous n’avez pas le temps de créer et d’optimiser du contenu éditorial, la plus grosse erreur serait de dire « Je le ferai plus tard, quand j’en aurai le temps ». Franchement, ce serait une erreur majeure dans votre stratégie de référencement.

Pour bien comprendre ce point essentiel, regardez cette courte vidéo (intérêt de la rédaction Web pour le référencement) :

Je vous conseille donc de l’externaliser à des spécialistes de la rédaction Web (qui connaissent le référencement). Regardez, par exemple, les offres d’Eve Demange, Isabelle Canivet Jean-Marc Hardy ou Muriel Vandermeulen et son agence WeareTheWords. Si votre budget est très faible, passez par des plateformes de rédaction Web telles que TextBroker, GreatContent ou Textmaster.

OK, j’ai beaucoup de pages qui manquent de contenu, comment puis-je trouver les pages de la moins bonne qualité à traiter en premier ?

Algo QualityRisk de RM Tech détecte les pages de mauvaise qualité Au-delà des pages stratégiques de l’étape 2, vous devez vous assurer que votre site ne contient pas de pages de trop mauvaise qualité, ou d’une très faible proportion.

Vous avez deux solutions :

  • le mieux est d’appliquer ma méthode Zombie Pages. Vous devez avoir accès à Analytics et Search Console, ainsi que de savoir comment calculer l’index zombie de chaque page. Mon outil RM Tech l’inclut d’une manière native.
  • l’autre solution consiste à évaluer la qualité intrinsèque de chaque page. C’est ce que je fais lorsque je n’ai pas accès à Analytics et à la Search Console (par exemple, pour les devis). Pour cela, je recommande vivement :
  • lire l’intégralité de mon rapport Google sur la qualité et le référencement
  • et regarder la rediffusion de mon webinaire sur QualityRisk

Tout cela est garanti pour être très utile pour améliorer votre référencement 🙂

Remarque : Les pages les plus importantes de votre site sont répertoriées a priori dans le tableau de l’étape 2. Pour chacun, vérifiez leurs indices Zombie et QualityRisk dans les annexes de votre audit RM Tech. Ils n’ont absolument aucun indice.

Trouvez vos pages qui font la plomberie de votre site Calculer leur index de zombies

L’ optimisation de l’expérience utilisateur est également utilisée pour le référencement Étape 4 Expérience utilisateur

L’optimisation traditionnelle d’un site pour le référencement n’est plus séparable de l’amélioration de l’UX (expérience utilisateur). Voyons comment faire d’une pierre deux coups (augmenter la satisfaction ou le taux de transformation ainsi que la visibilité dans les moteurs).

Peut-être pensez-vous que je ne suis pas le bon tutoriel ? Je vous assure que l’amélioration de l’expérience utilisateur et du taux de satisfaction est vitale pour votre référencement (et pour votre entreprise).

Si je devais résumer et ne vous donner qu’un seul conseil, ce serait le suivant :

Soyez obsédé par l’idée que l’internaute qui arrive de Google (SEO) ne doit pas revenir en arrière dans les résultats de recherche, surtout s’il a passé peu de temps sur votre site. Le pire serait qu’une forte proportion d’internautes issus du trafic « organique » aurait ce comportement. HATH Inversement, tout faire pour qu’ils ne reviennent pas sur Google vous aidera à sortir des griffes de Panda, Phantom et d’autres algos liés à la qualité et la satisfaction des utilisateurs.

Si ce sujet vous intéresse, j’ai un dossier très complet : comment garder l’internaute plus longtemps sur son site.

Ci-dessous, je discute de quelques pistes…

Compatibilité mobile

Dois-je te rappeler que tu n’as pas le choix ? Votre site DOIT être adapté aux mobiles ; visiter votre site sur un smartphone doit être facile et agréable tout en garantissant un très bon taux de conversion.

Si votre site n’est toujours pas « adapté aux mobiles », c’est peut-être pourquoi vous ne voyez que peu d’utilisateurs mobiles dans vos statistiques Analytics. Ce n’est pas l’inverse ! Dans ce cas, planifiez une refonte de votre site dès que possible.

Vérifiez la Search Console s’il y a toujours des problèmes d’utilisabilité sur mobile.

Vitesse du site Web

Votre site devrait être super rapide ! La première raison est que cela améliorera l’efficacité du site (revenus générés, contacts récupérés, etc.). La seconde est que cela améliorera votre référencement.

Tu le savais déjà, Tu ne l’as pas fait ? OK, mais je veux être très concret dans ce tutoriel, alors voici mes conseils :

Commencez par étudier la vitesse de l’exploration (de Google en particulier) : ici je fais référence au temps de téléchargement (il n’inclut pas les images, ni l’exécution de Javascript ou de CSS). Tout d’abord, allez dans la section « Exploration > Statistiques d’exploration » de la Search Console et vérifiez que le temps de téléchargement moyen est inférieur à 600 ms (même viser 400 ms, ou 200 ms, c’est possible). Sur la base de la moyenne est clairement insuffisante. Si vous avez effectué un audit RM Tech, vous avez le temps de télécharger chaque URL, afin de savoir quelles pages doivent être optimisées en premier. C’est très efficace !

Ensuite, la vitesse d’étude pour les internautes  : ici je fais référence au temps de chargement (y compris les images et l’exécution de scripts Javascript et CSS).

Pour améliorer la vitesse de votre site :

  • utilisez cet outil de diagnostic hautement sophistiqué
  •  : passez

  • au niveau supérieur avec un SaaS
  • offre

  • lire ces conseils

Facilité de navigation sur le site

Faites tester votre site par des personnes qui ne le connaissent pas encore. S’il répond « non » à une ou plusieurs questions, cela signifie que vous devez améliorer votre site !

  • Le modèle économique du site est-il compris en 1 à 2 secondes maximum, quelle que soit la première page consultée ?
  • Les pages stratégiques sont-elles rapidement trouvées ?
  • Y a-t-il un fil d’Ariane clair et visible sur chaque page ?
  • Les menus sont-ils faciles à comprendre pour tous ceux qui découvrent le site ?
  • Y a-t-il des liens sur la plupart des pages vers des pages connexes (articles ou produits similaires, marque ou catégorie, etc.) ?

Remarque : Les pages les plus importantes de votre site sont répertoriées a priori dans le tableau de l’étape 2. Pour chacun d’entre eux, regardez dans les annexes de votre audit RM Tech sa profondeur . Ils doivent être de niveau 1 (accessible en 1 clic depuis la page d’accueil) ou au pire de niveau 2, car une page trop profonde a souvent un mauvais RÉFÉRENCEMENT.

Assurez-vous que vos pages clés ne sont pas profondes Calculez leur profondeur avec RM Tech Optimisez le taux de conversion

Faire accéder les internautes à votre site est une bonne chose, c’est même essentiel. Veiller à ce que les internautes atteignent vos objectifs est tout aussi essentiel au succès de vos activités en ligne ! Qu’il s’agisse d’acheter en ligne, de remplir des formulaires de contact, d’appels téléphoniques, de s’abonner à une newsletter, de consulter des partenaires ou de générer des revenus publicitaires, vous devez mesurer le taux de conversion afin de chercher à l’augmenter.

Vous aurez besoin d’au moins un bon outil de mesure d’audience (style Google Analytics), mais probablement aussi de l’aide de spécialistes de la « conversion ». Utilisez les outils de test A/B pour savoir comment organiser et présenter votre offre de la manière la plus efficace possible.

Je n’élargis plus car cela sort vraiment du cadre « SEO » de ce tutoriel.

Étape 5 Améliorez votre notoriété

Depuis le début (PageRank), la notion de notoriété est majeur dans l’algo de Google. Aujourd’hui, il ne passe pas seulement par des backlinks, mais aussi par le développement de la marque (branding) et les réseaux sociaux.

La notoriété (backlinks, marque, réseaux sociaux) reste essentielle

La réputation du site (telle que Google peut l’évaluer) reste un élément décisif dans le succès de votre référencement naturel. C’est ce qui fera décoller votre trafic, à condition d’avoir suivi les 4 étapes précédentes de la lettre.

Avant, nous disions seulement « obtenir le plus de backlinks possible », ces fameux liens pointant vers votre site. Tant que vous devez le faire, avec vos mots-clés sous forme de texte cliquable.

Avant de vous donner quelques idées très concrètes pour obtenir de bons liens, je tiens à souligner qu’il existe au moins 2 autres éléments qui contribuent à accroître la notoriété de votre site :

  • Est-ce qu’une marque (officielle ou similaire) est associée à votre site ? Elle est forte ?
  • Votre site est-il un succès sur les réseaux sociaux ? Ses pages y sont-elles souvent partagées ?

Il est évident que Google essaie de déterminer la marque associée à votre site. Plus les internautes le recherchent chaque mois, plus Google le considère important. En haut de la page, de nombreux internautes effectuent des recherches mixtes « marque/mot-clé », ce qui indique à Google que votre site est important pour ce sujet.

Revenons aux backlinks… En plus de rechercher des « spots » que Google ne « détectera » jamais pour y « mettre des backlinks », je vous propose quelques idées assez simples :

  • profiter de vos backlinks actuels qui pointent vers des pages en erreur 404 (suivez mon tutoriel ici)
  • un peu du même type, surveillez vos backlinks actuels pour être prévenu s’ils disparaissent : on peut parfois le rattraper en contactant le site
  • qui mentionnent votre site sans créer de liens vers celui-ci : voyez s’il est possible de leur demander de remplacer la simple mention par un lien

    ,

  • contactez tous vos vrais partenaires et demandez-leur de parler de vous sur leur site (avec un lien) : partenaires, fournisseurs, revendeurs, contacts de tous types et pourquoi pas les clients
  • contactent les journalistes et disent eux que vous êtes un expert dans un tel sujet et que vous êtes disponible pour contribuer à leurs prochains articles
  • étudient les backlinks que vos concurrents ont obtenus, à partir de sites qui ne vous pointent pas (encore). Utilisez Ahrefs ou Majestic, 2 outils spécialisés sur l’analyse des liens. Si c’est trop pour toi, je peux le faire pour toi.
  • la liste pourrait être beaucoup plus longue, mais ce fichier est déjà un peu long 😉

Questions et réponses sur le référencement

🔝 Comment faire pour qu’un site soit répertorié sur Google, clairement visible ? Ce n’est

pas facile, cela ne se fait pas en 2 minutes. Cependant, il faut faire preuve de bon sens et respecter les fondamentaux : 🔷 tous les aspects techniques doivent être parfaits : faire les audits nécessaires jusqu’à ce que tout soit corrigé 🔷 le contenu doit être bien meilleur que ce que font tous les concurrents. Il doit parfaitement répondre aux attentes des personnes que vous ciblez. Chaque page doit être complète tout en étant agréable et facile à consulter sur mobile et ordinateur de bureau. 🔷 la

marque associée au site doit être reconnue dans votre domaine d’activité, ce qui doit se traduire par des requêtes qui incluent la marque et des backlinks naturels… 📅 Combien de temps faut-il pour avoir un bon référencement naturel ?

Il n’y a pas de durée identique pour tous les sites, cela dépend de nombreux critères. C’est à vous d’évaluer le temps qu’il vous faudra pour : 🔷 créer une page « pilier » (très complète) sur chaque thème principal de votre activité, soutenue par tous les les pages enfant nécessaires (qui rentrent dans les détails non couverts dans la page parente). Les Anglais parlent parfois de contenu fondamental. 🔷 vous démarquer de la concurrence en termes de notoriété Cela risque de passer au moins 6 mois sans bons résultats. Au bout de 12 mois, il aurait dû bien augmenter et d’ici 18 mois, le trafic aurait dû augmenter fortement. Pour y parvenir, il est essentiel d’allier l’excellence du contenu à l’obtention de backlinks ou de mentions de la marque.

1 ️ ⃣ Comment améliorer mon référencement pour placer mon site en 1ère position Google ? Tout d’

abord, vérifiez que vous avez appliqué la méthode décrite ici, globalement. Ensuite, n’oubliez pas que Google n’affiche pas les sites mais les pages dans les résultats. Vous devez donc savoir quelle page de votre site est un bon candidat pour arriver en 1ère position dans les SERP. Ensuite, vous trouverez plusieurs… J’ai quelque chose à vous offrir à ce sujet. Lisez comment y aller de la page 2 à la page 1 sur Google.

🆓 Le référencement Google est-il toujours gratuit ?

Oui, si vous parlez de référencement naturel (organique), vous pouvez le faire gratuitement dans le sens où vous n’avez rien à payer à Google pour être bien positionné.Par contre, cela nécessite de nombreuses ressources (techniques, humaines, financières) donc on ne peut pas dire que ce n’est pas un coût. Disons qu’il s’agit d’un investissement, généralement beaucoup plus que SEA (achat d’annonces sur les moteurs de recherche) .À ce sujet, voir aussi le lien entre Google Ads et le référencement organique.

💶 Combien coûte un référencement sur Google ?

Difficile de répondre en quelques lignes, d’autant plus que cela dépend de nombreux facteurs, notamment : 🔷 la taille et la complexité du site : le nombre d’URL, le nombre de modèles de pages, le nombre de sous-domaines, les CMS et les technologies utilisées… 🔷 l’âge du site : un ancien site avec de nombreux les particularités peuvent être plus difficiles à améliorer (même si souvent la réputation d’un ancien site est meilleure) 🔷 la concurrence du secteur Il faut surtout prévoir dans son budget les différents modules dont j’ai parlé dans cet article : audit technique ( corrections), stratégie de contenu puis éditorial optimisations (contenu ancien et nouveau), amélioration de l’UX et travail sur la notoriété du site… Pour un tout petit site, vous pouvez espérer une amélioration du référencement pour quelques centaines d’euros. Pour la plupart des sites, cela prend plusieurs milliers d’euros, et pour les plus grands bien plus encore…

🇼 Comment référencer correctement votre site WordPress ?

Un site WordPress doit être travaillé et optimisé pour le référencement comme tous les autres sites créés avec d’autres CMS ou sans CMS. Lisez tout de même ces conseils de référencement pour les blogs pour en savoir plus.

Vous avez besoin d’aide pour votre site Web ?

Tout d’abord, si vous avez des questions, posez-les dans les commentaires, cela me permettra d’améliorer ce tutoriel SEO.

Avec tous les dossiers présents sur WebrankInfo et ce tutoriel en particulier, vous devriez vous en procurer vous-même (à l’aide des outils proposés) et obtenir un meilleur référencement naturel.

Si vous préférez que je consulte moi-même votre site, consultez mon offre pro ici

ARTICLES LIÉS